Peu importe l’activité physique que vous pratiquez, il est essentiel de bien s’hydrater. Ceci vous permet non seulement de réduire le risque de blessure, vous épargne la déshydratation notamment lors de vos entraînements par temps froid mais vous permet d’améliorer vos performances. En effet, en buvant la quantité d’eau suffisante lors de votre séance, vous optimisez vos chances de progresser. C’est pourquoi, notre article s’intéresse au rôle de l’hydratation et son impact sur votre performance sportive.

L’hydratation et le Running : ce qu’il faut savoir

Vous le savez certainement, l’hydratation est primordiale lors de vos sessions de Running. Celle-ci doit être proportionnelle à :

  • l’intensité de votre effort et dans cette optique, plus vos entraînements sont intenses, plus l’hydratation doit être importante.
  • les conditions météorologiques de pratique, allant de la température au taux d’humidité.
  • les vêtements de sport qui eux, doivent être respirants et évacuer la sueur, afin de favoriser la perte de chaleur.

Ainsi, après avoir pris en compte l’ensemble de ces facteurs, vous devez vous hydrater en conséquence, afin d’éviter tous types de désagréments. En effet, une sous-hydratation peut entraîner de nombreux dysfonctionnements au niveau de votre corps à l’exemple de l’augmentation de votre rythme cardiaque sans raison apparente ou encore l’inefficacité du processus de thermolyse, induisant généralement une surchauffe du corps.

Pourquoi l’hydratation impacte votre performance en Running ?

Que vous soyez sur-hydraté ou sous-hydraté lors de vos sessions de Running, vos entraînements ne peuvent être optimaux. En effet, si votre corps n’atteint pas un équilibre en terme de déshydratation, il peut réagir de plusieurs manières. Pour cela, il est à noter que si votre déshydratation est à seulement 2%, vos capacités physiques se verront altérées et de ce fait, votre performance en Running sera diminuée par la même occasion. Si celle-ci est davantage importante, vous ressentiez une fatigue extrême jusqu’à l’épuisement. Ceci n’est non seulement défavorable à votre progression sur le long terme mais vous expose à des risques importants lors de vos séances.

En outre, si vous souhaitez progresser en Running et atteindre un meilleur niveau, pensez à vous hydrater avant d’améliorer votre endurance ou votre foulée.

Voir aussi
5 astuces pour éviter les blessures à la course à pied
Le tapis de course pliable, pratique pour vos sessions !
La foulée pronatrice : qu'est-ce que c'est ?
Nutrition et sommeil : mieux dormir pour bien s'entraîner !
Comment reprendre la course après une longue coupure ?
Fitness : comment obtenir de bons résultats ?
Progresser en running
Quelle activité brûle le plus de calories entre la marche et la course à pied?
Comment améliorer son endurance ?
Comment améliorer sa foulée ?
5 exercices pour avoir des grosses fesses avant l'été
Tout savoir sur la piste d'athlétisme
5 exercices pour travailler le cardio à la maison
Notre programme d’entraînement running pour les débutant
Les bienfaits et bénéfices de la course à pied
Endurance fondamentale, c'est quoi?
Comment choisir son programme de musculation ?
Courir tous les jours, bon ou mauvais pour la santé ?
Quel type de foulée pour la course à pied ?
Conseils et astuces pour courir sous la pluie
Les origines du running
Entrainement fractionné 30 30 , comment faire?
Comment devenir coach sportif ?
Dopage et course à pied : un sujet tabou
Réaliser une foulée bondissante : comment s'y prendre ?
BCAA : ses avantages pour la prise de masse
Pourquoi commencer par un footing lent ?
Les meilleures chaussures de running pour débutant
10 exercices de musculation pour mieux courir
Courir pour perdre du poids : ce qu'il faut savoir !
Comment faire du cardio avec un mal de genou?
Entraînement fractionné en running
La foulée supinatrice : qu'est-ce que c'est ?
Vitesse et running débutant : dois-je courir vite ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here