La course à pied est un sport très délicat qui nécessite le maximum d’attention. En effet, la moindre erreur conduirait à un traumatisme à cause des mouvements surtout faits sur le sol. Une blessure au cours du running influe considérablement sur l’organisme et met au repos parfois sur une longue durée. C’est donc avec raison que les coureurs redoutent la blessure et cherchent des voies et moyens pour l’éviter. Il faut signaler que la blessure la plus difficile à traiter et fréquente chez le pratiquant de la course à pieds est la bandelette ilio-tibiale. Elle est la bête bleue du runner et devient sa préoccupation majeure.
Il est important d’être à l’écoute de son corps et prendre certaines dispositions pour limiter ou éviter les blessures à la course à pied. Tous les coureurs rêvent d’être en pleine forme toute l’année sans blessures ni égratignures. Les blessures sont imprévisibles au cours de la course à pied. Toutefois, avec les astuces ci-après, vous pouvez éviter ces blessures à la course à pied.

1. La récupération

Au cours du running, la récupération est la phase la plus cruciale à ne négliger sous aucun prétexte. Non seulement, elle permet au coureur de prendre une petite pause pour renouveler son énergie, mais elle lui permet également de progresser encore plus. Que vous soyez un coureur débutant ou expérimenté, la récupération vous est très utile et indispensable. Il est tout à fait normal que le corps récupère après un moment d’efforts. De plus, il faut éviter de changer brusquement votre rythme et vous devez prendre le temps d’habituer votre corps aux nouvelles habitudes ou rythmes. Par exemple, si vous avez l’habitude de courir 2 fois par semaine, vous ne pouvez pas passer brusquement à 8 fois par semaine. Il est plutôt conseillé d’augmenter progressivement le rythme, vous devez éviter absolument de le faire d’un seul coup.

2. Boire beaucoup d’eau

L’eau est indispensable pour tous les sportifs en général et pour les coureurs en particulier. Il faut toujours s’hydrater tout au long de la journée. L’eau est avant tout un élément vital et un élément précieux pour l’organisme. Les activités sportives nécessitent beaucoup d’énergie et il est obligatoire de s’hydrater pour maintenir un bon rythme cardiaque. Aussi, beaucoup de blessures proviennent du manque d’hydratation. De plus, il faut signaler que pendant les entrainements sportifs, le corps puise beaucoup d’eau et il est alors important de l’alimenter au fur et à mesure.

3. S’étirer après l’effort

Il est conseillé de s’étirer après l’effort pour éviter les blessures à la course à pied. Les longs étirements intenses provoquent des douleurs au niveau des muscles et favorisent parfois les blessures. Il est plutôt recommandé de faire des étirements courts moins intenses, sur une courte durée. De plus, il faut espacer les étirements. Si vous ressentez par exemple le besoin d’un étirement intense, le mieux serait de patienter 2 heures avant de le faire. Cela vous permettra d’éviter les blessures à a course à pied.

4. Echauffement en douceur

La plupart des blessures au niveau des articulations surviennent suite aux échauffements brusques ou très rapides. Il est alors recommandé d’échauffer en douceur ses muscles. En toute chose, vous devez y mettre un peu de douceur et de délicatesse. Ne soyez pas gourmand et allez-y avec tacts et stratégies. Vous pouvez, au cours de votre échauffement, augmenter progressivement l’intensité. Mais, ne le faites jamais d’un seul coup. Petit à petit, vous pouvez atteindre l’intensité que vous souhaitez. Prenez aussi tout votre temps pour faire les éducatifs ou les bases.

5. Se protéger contre le froid

Beaucoup n’ont pas idée de ce petit fait banal. Attention, le froid contracte constamment les muscles. Un coureur doit se couvrir confortablement les membres pendant le froid pour éviter les blessures à la course à pied. Pour ce faire, il est conseillé de porter des pantalons bien lourds et résistants ou les leggings de bonne qualité afin de couvrir totalement les membres. Les genoux doivent être aussi bien protégés par des couvres ou bandelettes en coton doux. Ils doivent être mis au chaud contre le froid. Il faut rappeler que ces zones sont les plus délicates qui se contractent très facilement au cours de la course.

En somme, la course à pied est un sport très délicat qui expose souvent les coureurs à des blessures douloureuses et difficiles à traiter. Pour éviter les blessures à la course à pieds, le coureur doit prendre des dispositions adéquates pour limiter un temps soit peu ces blessures. Comme on le dit souvent, mieux vaut prévenir que guérir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here