Après une longue coupure, reprendre une activité sportive est souvent complexe. Au-delà de la motivation nécessaire, vous aurez besoin de suivre certaines étapes afin d’éviter de vous blesser.

Faire un point objectif

Tout d’abord, il est primordial d’avoir un œil objectif sur votre niveau passé autant que sur votre état de santé actuel. Il faut bien comprendre que si vous avez arrêté l’athlétisme à 25 ans, il sera presque impossible de retrouver le même niveau de performance dix ans plus tard. Le meilleur conseil à suivre est donc de vous rendre chez un médecin afin de faire un bilan complet qui permettra de doser parfaitement la reprise de la course, particulièrement en fonction de votre poids et de vos capacités cardiaques. Une fois que vous aurez le feu vert médical, vous pourrez attaquer votre préparation.

Commencer par le commencement

Une longue pause au niveau de l’activité physique se traduit par une fonte musculaire importante, en particulier au niveau de la ceinture abdominale et des muscles profonds responsables de votre posture. Pour éviter toute blessure et faciliter vos efforts, vous devrez donc intégrer dès le premier jour des séances d’abdominaux et de gainage. Il existe certains équipements qui pourront vous faciliter la tâche : pour quelques euros vous pourrez par exemple vous procurer un gros ballon (gym ball) sur lequel vous vous assiérez pendant que vous êtes devant votre ordinateur, et que vous pourrez utiliser durant vos exercices.

Reprendre la course par étapes

Votre réussite tiendra au respect d’une montée en charge progressive. Selon votre état de santé, commencez par de la marche rapide ou de la course lente sur deux kilomètres afin de retrouver le bon rythme. Vous pouvez profiter de cette première période pour travailler votre technique et décomposer vos mouvements, voire faire une transition vers la course médio-pied ou avant-pied qui soulagera vos articulations si vous aviez une foulée talon. Essayez de faire deux sorties par semaine et d’augmenter la distance de course de 10% à chaque sortie. Vous approcherez ainsi les 5 kilomètres par séance en semaine 10, le moment idéal pour faire un premier bilan avant d’attaquer des courses plus longues.

Voir aussi
Comment faire du cardio avec un mal de genou?
Comment devenir coach sportif ?
Les meilleures chaussures de running pour débutant
Comment améliorer sa foulée ?
5 exercices pour travailler le cardio à la maison
Les origines du running
L'hydratation, la clé de la performance en running
Quel type de foulée pour la course à pied ?
Endurance fondamentale, c'est quoi?
Courir tous les jours, bon ou mauvais pour la santé ?
Le tapis de course pliable, pratique pour vos sessions !
Quelle activité brûle le plus de calories entre la marche et la course à pied?
Les bienfaits et bénéfices de la course à pied
Vitesse et running débutant : dois-je courir vite ?
Pourquoi commencer par un footing lent ?
5 astuces pour éviter les blessures à la course à pied
La foulée pronatrice : qu'est-ce que c'est ?
Fitness : comment obtenir de bons résultats ?
10 exercices de musculation pour mieux courir
Entraînement fractionné en running
Conseils et astuces pour courir sous la pluie
Progresser en running
Comment choisir son programme de musculation ?
Entrainement fractionné 30 30 , comment faire?
Notre programme d’entraînement running pour les débutant
La foulée supinatrice : qu'est-ce que c'est ?
Nutrition et sommeil : mieux dormir pour bien s'entraîner !
Tout savoir sur la piste d'athlétisme
BCAA : ses avantages pour la prise de masse
5 exercices pour avoir des grosses fesses avant l'été
Réaliser une foulée bondissante : comment s'y prendre ?
Dopage et course à pied : un sujet tabou
Comment améliorer son endurance ?
Courir pour perdre du poids : ce qu'il faut savoir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here