Bon nombre de gens pensent que la randonnée est uniquement dédiée à la saison chaude… Mais ce n’est pas le cas ! Contrairement à ce que l’on a tendance à croire, ce sport est praticable aussi bien en été qu’en hiver. Bien sûr, les conditions sont un peu plus rudes en saison hivernale, puisqu’il faut des vêtements et des équipements spécifiques pour assurer un confort optimal. Alors, que faut-il prévoir pour une randonnée en hiver ? Quels accessoires et matériels doit-on emporter ? On vous dit tout dans cet article.

Privilégiez des vêtements adéquats : une priorité pour les randonnées hivernales

Partir en randonnée en hiver fait parfois peur. Pourtant, avec les vêtements adéquats, il peut être réellement amusant de marcher dans la poudreuse et de traverser les paysages tout en blanc. Le seul souci avec la randonnée en hiver, c’est qu’on ne sait pas quoi enfiler pour rester au chaud, sans entraver les mouvements du corps. Si vous ne savez pas quel vêtement porter, voici une check-list des pièces incontournables.

La veste polaire

La veste polaire fait partie des éléments indispensables de la randonnée. Grâce à ses performances thermiques, la veste polaire ou micro-polaire est en effet idéale pour les activités en montagne. En effet, ce vêtement est spécialement conçu pour résister au froid et aux intempéries (vent, neige, pluie…). Il vous permet donc de faire votre itinéraire confortablement, tout en profitant pleinement de votre expédition nature.

Cela peut paraître évident, mais il faut toujours prendre des vêtements isolants quand on part en randonnée en hiver. Ceux-ci vous permettent de vous tenir au chaud et de vous protéger durant les conditions météorologiques difficiles.

Dans la gamme des vêtements d’hiver isolants, la veste polaire est celle qui répond le mieux à vos exigences en termes de confort et de praticité. La maille en polyester qui la compose offre effectivement une chaleur semblable à la laine. Celle-ci a également la propriété d’être étanche et légère. C’est cette matière qui permet à la veste polaire de garder la chaleur et d’être isolante.

randonnee-montagne
 

Les t-shirts et les sweats à manches longues

La première règle quand on part en randonnée en hiver, c’est de ne pas porter de vêtement qui fait transpirer. En effet, la transpiration a tendance à geler sous l’action du froid, tout comme n’importe quel liquide d’ailleurs. Il n’est donc pas conseillé de sortir en montagne par -10 °C avec le corps en sueur et les cheveux mouillés !

Pour éviter de suer, privilégiez les vêtements qui laissent passer la transpiration, comme les t-shirts en fibre synthétique ou en laine de mérinos. Portez également des vêtements à manches longues et près du corps pour vous tenir au chaud. Vous les mettrez en première couche, sous la veste polaire et l’imperméable. Pensez à choisir des tissus en laine de mérinos pour permettre à votre corps de conserver la chaleur et de respirer.

Le coupe-vent et l’imperméable

En dernière couche de vos vêtements, nous vous conseillons de porter une veste coupe-vent ou un imperméable. Cela vous permettra de mieux vous protéger de la pluie. Évitez les manteaux de ski, car ils ont tendance à s’alourdir lorsqu’ils sont mouillés. À la place, préférez les vestes Gore-Tex. Elles ont l’avantage d’être beaucoup plus légères et étanches.

Les accessoires qui vous tiennent au chaud

En plus de la veste polaire et de l’imperméable, vous devez aussi vous munir de quelques accessoires afin de tenir votre corps au chaud. Il s’agit notamment de la tuque, du cache-cou, des gants, des chaussures de randonnée et des chaussettes.

Et pour le bas du corps ?

Pour le bas, vous avez le choix entre le pantalon de randonnée classique et le pantalon de randonnée polaire. Vous pouvez aussi enfiler un surpantalon imperméable par-dessus votre pantalon de randonnée afin de rester au sec et de bénéficier d’un confort optimal.

La technique des trois couches

Le système du multicouche est une technique d’empilage adoptée par tous les randonneurs. Il consiste à superposer plusieurs couches de vêtements afin de rester au chaud. L’avantage, c’est qu’il vous suffit de retirer une couche de vêtement lorsqu’il fait chaud et de l’enfiler quand il fait froid. Comme son nom l’indique, la technique des trois couches est composée de trois couches de vêtements :

  • les vêtements moulants ou près du corps qui laissent respirer le corps : collants, t-shirts synthétiques, camisoles à manches longues… Ils constituent la première couche ou couche interne,
  • les vêtements isolants qui empêchent la chaleur de s’échapper : vestes polaires, duvets, laines polaires… Ils constituent la deuxième couche ou couche intermédiaire,
  • les vêtements coupe-vent ou imperméables qui protègent des intempéries : vestes Gore Tex, etc. Ils constituent la dernière couche qu’on appelle couche externe.

Prévoyez les équipements et les matériels indispensables à une longue marche en hiver

Pour partir en randonnée hivernale, il ne suffit pas seulement de bien s’habiller. Compte tenu des conditions météorologiques très délicates, il faut aussi prévoir des équipements spécifiques pour marcher en toute tranquillité.

Le pack de sécurité avalanche

Comme vous le savez, le risque d’avalanche est particulièrement élevé en montagne. C’est pourquoi il est impératif que vous prévoyiez un kit de sécurité avalanche pour toutes vos sorties hors station. Ce kit comprend des accessoires indispensables, tels que l’arva (appareil pour rechercher les victimes d’avalanche), la sonde et la pelle. Toujours à portée de main, ces équipements sont essentiels pour assurer votre sécurité durant les randonnées en hiver. Attention, il ne suffit pas de disposer d’un kit de sécurité pour rester en vie, encore faut-il savoir s’en servir.

Les raquettes

En plus du pack de sécurité, il est aussi important que vous disposiez d’une paire de raquettes ou de skis de randonnée pour pouvoir traverser les montagnes. Obligatoires, ces accessoires vous permettent de vous balader partout, sans vous enfoncer dans la poudreuse. Ils peuvent donc réduire considérablement votre effort durant le trekking. Nous savons tous à quel point il est difficile de marcher dans la neige.

Les bâtons de randonnée

Ces accessoires sont spécialement conçus pour faciliter votre progression dans la neige. Équipés de rondelles en forme de flocon, ils vous aident à garder l’équilibre dans une couche épaisse de neige. Ces bâtons sont donc obligatoires pour une randonnée en hiver.

La pulka

Ce traîneau de randonnée est utile pour transporter les gros chargements. Si vous ne disposez pas du budget nécessaire pour acheter une pulka, une luge bricolée fera parfaitement l’affaire.

Les crampons amovibles pour glace

Si votre parcours de randonnée vous amène sur des passages périlleux, nous vous conseillons d’équiper vos chaussures de crampons pour glace. Ceux-ci vous permettent de marcher sur des pentes et sur des surfaces glacées en toute sécurité. Selon les chaussures de randonnée que vous portez et le type de randonnée que vous souhaitez faire, vous avez le choix entre trois types de crampons :

  • les crampons à lanières (pour les chemins ne présentant pas de difficultés),
  • les crampons semi-automatiques,
  • les crampons automatiques.

Les petits accessoires auxquels il faut penser pour une rando hivernale

Pour une randonnée en hiver, nous vous conseillons aussi d’apporter vos matériels personnels afin de garantir votre confort :

  • le thermos : pour maintenir au chaud votre boisson,
  • la lampe frontale : pour marcher en toute tranquillité durant la nuit. Il faut savoir que le soleil se couche vite en montagne, surtout en hiver,
  • une couverture de survie : pour surmonter les températures glaciales,
  • un tapis isolant : pour que vous puissiez vous reposer au sec dans la neige.

N’oubliez pas également d’emporter une application mobile de randonnée ou un GPS pour mieux vous orienter dans les montagnes.

Voir aussi
BCAA : ses avantages pour la prise de masse
Courir tous les jours, bon ou mauvais pour la santé ?
Dopage et course à pied : un sujet tabou
Tout savoir sur la piste d'athlétisme
Top 10 des meilleurs exercices de musculation des cuisses abdos fessiers
5 astuces pour éviter les blessures à la course à pied
5 exercices pour avoir des grosses fesses avant l'été
Notre programme d’entraînement running pour les débutant
Où faire du canyoning en France ?
Top 10 des meilleurs exercices pour se muscler les fesses
Comment devenir coach sportif ?
La foulée pronatrice : qu'est-ce que c'est ?
Nutrition et sommeil : mieux dormir pour bien s'entraîner !
Entraînement fractionné en running
Entrainement boxe thai pour améliorer son endurance
Quel type de foulée pour la course à pied ?
Comment faire du cardio avec un mal de genou?
Comment améliorer son endurance ?
Fitness : comment obtenir de bons résultats ?
Comment bien récupérer après un effort physique?
L'hydratation, la clé de la performance en running
Les bienfaits et bénéfices de la course à pied
Entrainement fractionné 30 30 , comment faire?
Réaliser une foulée bondissante : comment s'y prendre ?
5 exercices pour travailler le cardio à la maison
Conseils et astuces pour courir sous la pluie
Endurance fondamentale, c'est quoi?
La foulée supinatrice : qu'est-ce que c'est ?
Progresser en running
10 exercices de musculation pour mieux courir
Pourquoi commencer par un footing lent ?
Les 10 meilleurs exercices pour l'étirement des fessiers
Nos astuces pour améliorer son endurance avec un vélo elliptique
Les origines du running
Courir pour perdre du poids : ce qu'il faut savoir !
Quelle activité brûle le plus de calories entre la marche et la course à pied?
Vitesse et running débutant : dois-je courir vite ?
Comment choisir son programme de musculation ?
Comment reprendre la course après une longue coupure ?
Les meilleures chaussures de running pour débutant
Comment avoir un gros fessier sans sport ?
Comment améliorer sa foulée ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here