Si vous pratiquez de la course à pied, vous avez certainement entendu parler de la foulée. Celle-ci est le mouvement de votre pied durant votre course. Elle peut être naturelle et universelle comme celles de 50% des coureurs, pronatrice comme 40% des runneurs ou encore supinatrice comme les 10% restants. Ainsi, en prenant connaissance de votre foulée, vous pourrez choisir les chaussures adéquates et optimiser vos séances. Pour cela, notre article s’intéresse aujourd’hui à la foulée du coureur, avec un zoom sur la foulée pronatrice.

Comment connaître sa foulée de course ?

Avant de vous en dire davantage sur la foulée pronatrice, nous vous partageons quelques astuces pour connaître votre foulée. Pour cela, le moyen le plus efficace consiste en la vérification de l’usure de vos chaussures.

  • Si vous remarquez que vos chaussures sont davantage usées au niveau de la partie centrale, cela signifie que votre foulée est universelle.
  • Si vos chaussures s’usent rapidement au niveau de l’intérieur de la semelle, vous avez une foulée pronatrice.
  • Si vous décelez une usure prononcée à l’extérieur de vos chaussures, vous avez une foulée supinatrice.

De ce fait, en observant vos anciennes chaussures de course, vous pouvez faire un meilleur choix de chaussures de Running. D’autant plus que les marques et équipementiers sportifs en proposent en fonction de ce critère de base.

Tout ce qu’il faut savoir sur la foulée pronatrice

Avant toute chose, il faut savoir que le mouvement naturel du pied induit une pronation normale et dans ce cas, il s’agit d’une foulée universelle. Celle-ci permet à l’avant pied de pointer légèrement et de se poser avec force sur le sol et pour cela, les chaussures de 50 % des runneurs s’usent davantage au centre. Ainsi, pour mieux comprendre, sachez que la foulée pronatrice ou sur-pronatrice comparée à l’universelle suit le même mouvement. Cependant, au moment de la pose du pied au sol, le déroulé se fait davantage vers l’intérieur avec notamment une concentration au niveau du gros orteil. C’est pourquoi, les runneurs à foulée pronatrice remarquent que la partie supérieure de leurs chaussures s’usent plus rapidement.

Quelles chaussures privilégier pour une foulée pronatrice ?

Afin d’améliorer votre foulée lors de vos Running, il est primordial de vous munir des chaussures adaptées. Pour cela, sachez que la foulée pronatrice nécessite des chaussures renforcées à l’intérieur. Ainsi, ces renforts permettent non seulement d’assurer un meilleur soutien à votre pied mais évite aussi l’affaissement de vos chaussures.

Par ailleurs, pour faciliter votre choix et vous éviter les blessures, nous vous recommandons trois paires de chaussures adaptées aux foulées pronatrices.

  • Les chaussures Mizuno Wave qui sont parfaites pour vos Runnings sur routes et chemins tracés. Celles combinent parfaitement entre amorti, stabilité et confort en toutes circonstances.
  • Les chaussures Asics Gel Kayano 20 sont idéales pour vos longues distances à rythme soutenu. Cette paire légendaire allient confort, amorti, respirabilité et stabilité sur tous terrains.
  • Les chaussures Kelendji Kiprun LD qui figurent parmi les plus stables de la marque. Elles sont connues pour assurer une transition arrière, de manière à bien prendre en compte votre foulée pronation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here